Nettoyage et protection du lieu Ce n’est un secret pour personne, nous sommes en confinement depuis plusieurs semaines. Cette situation, comme la plupart d’entre nous a pu le sentir, génère et révèle beaucoup de peurs. Étant contraint-e-s de rester dans nos maisons, cela me semble être le bon moment pour vous partager des techniques efficaces et faciles à mettre en œuvre pour assainir vos pièces des énergies lourdes, stagnantes et (parfois) envahissantes.

Pourquoi nettoyer les énergies d’un lieu ?

Ne dit-on pas “je me sens sale”, “je me sens mal dans cet endroit”, “cette atmosphère est pesante, lourde”,… ?

Il est grand temps de nous conscientiser sur “ce qu’on ne voit pas“,de faire confiance à nos ressentis, nos impressions.

On aspire, on nettoie notre maison bien sûr, on traque les taches et la poussière. Mais qu’est-ce que de la poussière si ce n’est cette énergie résiduelle qui s’est matérialisée ? D’ailleurs tout comme elle, les amas d’énergie vont avoir tendance à se loger dans les coins, les zones moins lumineuses, avec peu de passage ou en manque d’aération.

Mais le mieux est encore d’expérimenter et de ressentir la différence par Soi-même … 😉

Dans quels cas nettoyer son lieu ? Tout comme vous avez pris l’habitude de vous laver régulièrement, il devrait en être de même pour votre lieu de vie et/ou de travail. Le nettoyage éthérique des énergies est intéressant dans de nombreux cas :
  • Suite à des “prises de tête”, disputes, crises de colère ou de toute émotion “forte” en général (peurs, …)
  • Sensation de lourdeur dans la pièce
  • Idées noires, mal-être
  • Difficulté de concentration ou de sommeil
  • Avant et suite à une séance thérapeutique (quelle qu’elle soit)
  • Mais aussi, si on ne l’a jamais fait ou plus fait depuis longtemps 😉
Comment nettoyer son lieu ? Les deux éléments essentiels sont l’ INTENTION et la PRÉSENCE. L’intention, ici, est d’abord de se connecter à l’idée d’une maison saine et agréable dans laquelle on se sent bien. Pour y parvenir, on placera aussi des intentions de nettoyage, de transformation, de purification, de légèreté, … La présence implique, elle, d’être attentif et conscient de ce que l’on est en train de faire. Tout simplement…  Pour concrétiser ce nettoyage, nous avons plusieurs outils à notre disposition : 
  • la fumigation
  • le son
  • les minéraux
  • les huiles essentielles
  • les visualisations
  • et bien sûr aussi le bon vieux nettoyage à l’eau 😉
Dans cet article nous verrons le procédé par fumigation (sauge, encens, …). Celui-ci sera certainement suivi d’ici quelques temps d’une vidéo ou fiche didactique concernant le nettoyage par le son.
Nettoyage d’une pièce par fumigation Le nettoyage par fumigation consiste à faire fumer un élément à propriétés purifiantes. Ici, on se servira par exemple de sauge blanche (sèche de préférence), de bois (cèdre, palo santo, etc), encens en tige, grain ou cône*. A vous de voir ce qui vous appelle (et surtout, tant qu’à faire, de ce dont vous disposez déjà à votre domicile).  * Je ne vais pas entrer ici dans le détail des types d’encens, bois, etc. Vous trouverez de nombreux articles sur le web décrivant très bien tout ça en détail.  
Technique de purification
Marche à suivre Comme expliqué plus haut,la première chose est de vous poser et de mettre l’intention de “nettoyer” et “purifier” la pièce. Vous allez ensuite pouvoir suivre les étapes présentées ci-dessous :

Ouvrir une fenêtre

Il est important d’avoir au moins une fenêtre ouverte et de bien laisser aérer pendant toute la durée du “nettoyage” et même quelques minutes après. Ceci va permettre l’évacuation des énergies lourdes vers l’extérieur.

Allumer et faire fumer

On va ensuite allumer sauge, bois ou encens, en soufflant sur la flamme pour faire fumer
( à adapter en fonction du matériel utilisé ). Pas besoin d’enfumer la pièce, même si vous fantasmez sur les pompiers.

Faire le tour de la pièce

On fera alors le tour de la pièce (peu importe le sens). Il s’agira de tracer une ligne imaginaire horizontale qui en suit les contours. Comptez 10 à 30 cm de distance max avec le mur. On “fermera” le tour une fois revenu à l’endroit de départ.

Insister dans les coins

On insistera bien dans chaque coin dans lequel on arrive en faisant quelques aller-retour de haut en bas.

On pourra faire de même avec les zones plus sombres ou moins ventilées.

Astuces complémentaires
  • N’hésitez pas à insister aussi dans les endroits où la fumée semble être “repoussée” ou qui vous semblent plus “lourds”. Faites confiance à votre ressenti ;-).
  • Vous pouvez faire plusieurs pièces à fois. Il suffira de suivre les murs en laissant les portes des pièces ouvertes et de bien faire tout le tour. Il peut être bon d’ouvrir une fenêtre par pièce (si c’est possible).
  • Pour faire toute la maison, nettoyer étage par étage et ouvrez bien au minimum une fenêtre par niveau.
  • Il peut être bon de pratiquer cette opération plus régulièrement dans les chambres (surtout si vous avez de difficultés de sommeil).
  • De même, n’hésitez pas à passer “un petit coup” si il y a eu des tensions ou disputes. Cela va aider à “détendre” l’atmosphère et apaiser les personnes présentes.
  • N’oubliez pas les toilettes 😉
  • Ce procédé est tout à fait complémentaire à un nettoyage traditionnel à l’eau et peut être pratiqué plus régulièrement.

Vous souhaitez aller plus loin et en savoir plus ?

Nous organisons une formation certifiante appelée l’Écoute par le Toucher. Le nettoyage et la protection des lieu est vu en détail en plus d’autres techniques et approche globale du corps et de son environnement.